"Les livres sont la résidence secondaire de l'âme. Quand elle pousse les volets de papier contre le mur, une lumière entre partout dans la pièce." Christian Bobin, Les Ruines du ciel

Une vie est jalonnée d’expériences, d’événements, d’épreuves,

de projets, d’étapes, d’émotions. Une vie est un cheminement

et quel que soit l’âge atteint, nous avons besoin de convoquer

nos souvenirs plus ou moins heureux pour donner sens à notre présent et à celui de nos proches, pour transmettre ce que nous avons à offrir. Tout parcours est unique. Si son sens nous échappe, si nous avons l'impression d'être passé à côté, chaque vie a sa part à offrir à ce vaste questionnement qu'est celui du sens de l'existence.

"J'ai appris qu'une vie ne vaut rien, mais que rien ne vaut une vie", André Malraux, Les Conquérants

Le passage par l’écrit rend possible ce partage. Il permet d'ancrer notre discours dans le temps sans prendre le risque de le voir modifier. Il peut également permettre de dire ce que nous n’osons formuler à haute voix. C'est un moyen de transmission. Le temps de l’écrit n’est pas celui de la spontanéité et de la confusion. C’est un temps plus long qui implique également un temps d’écoute plus attentif et moins impulsif, moins spontané : celui de la lecture. Ecrire est alors un moyen de se dire, d'ôter le voile qui cause parfois l'incompréhension de notre entourage.

Notre passé est parfois chaotique, lourd à porter et le besoin de s’en délester devient nécessité. Il peut aussi être empli de moments heureux que l’on a parfois tendance à oublier sous la difficulté. Faire resurgir ces deux aspects indissociables nous permet de prendre conscience de la singularité et de l’unicité de notre vie, et ainsi de sa beauté.

Nous pouvons également souhaiter écrire la biographie d’un proche parti trop tôt pour nous aider à avancer, pour sublimer ce qui nous paraît un non-sens, pour lui rendre hommage et laisser une empreinte à jamais de son existence.

Il peut s'agir de la biographie d’un aîné dont nous voulons laisser trace dans la mémoire collective pour mettre à jour certaines parts d'ombre ou tout simplement pour en perpétuer le souvenir.

L’écriture est alors une arme contre l’oubli. Elle fait advenir ce qui a été enfoui. Elle immortalise ce qui n’est plus.

Nous pouvons aussi vouloir partager l'une de nos passions, notre métier, l'histoire d'une entreprise ou une expérience unique. Il s'agira dans ce cas davantage d'une monographie que d'une biographie, projet tout aussi passionnant.

Ecrire une biographie ou une monographie est un acte de partage rendu possible par l’acte de lecture qu'il peut impliquer. Partager la beauté et la souffrance de sa vie ou de celle d’un proche, une expérience, est un témoignage pour ceux qui viennent à notre suite, un témoignage qui peut les aider à traverser à leur tour ce voyage plus ou moins long, plus ou moins facile qu’est la vie.

Me contacter               +33 6 66 28 70 46

                                       +351 935 915 055 

 

                                                   lefiguierdemo@gmail.com

 

Pourquoi vouloir écrire une biographie ?

  • Facebook
  • Instagram